Visas de résident permanent

L'Oratoire Saint-Joseph du Mont-Royal (Caty, Michel © Caty, Michel. Org. partenaire : Tourisme Montréal. Tous droits réservés)
L'Oratoire Saint-Joseph du Mont-Royal
Photographe : Caty, Michel © Caty, Michel
Organisme partenaire : Tourisme Montréal
Tous droits réservés.
  1. Qu'est-ce qu'un Visa de résident permanent
     

Un visa de résident permanent est essentiellement la preuve matérielle (habituellement un collant devant être apposé à l’intérieur du passeport) de l’autorisation officielle octroyée par les autorités compétentes permettant à un étranger d’entrer, de demeurer et de travailler n’importe où au Canada pour une période indéterminée, lui conférant ainsi le statut de résident temporaire. Ceci dit, afin de maintenir son statut de résident permanent, une personne doit rencontrer certaines exigences de résidence. Un résident permanent jouit de la majorité des droits conférés aux citoyens canadiens en vertu de la Charte canadienne des droits et libertés*, exception faite notamment du droit de voter et de se présenter à des élections, droits conférés seulement une fois la citoyenneté canadienne acquise. Toute personne ayant eu le statut de résident permanent du Canada pendant une période d’au moins 3 ans peut faire une demande pour devenir citoyen canadien.

IParmi les différentes catégories de visas de résident permanent, on peut distinguer 2 principaux types d’immigration :

  • L’immigration économique (la catégorie fédérale des travailleurs qualifiés, la catégorie des travailleurs qualifiés du Québec, la catégorie de l’expérience canadienne, les investisseurs, entrepreneurs et travailleurs autonomes, et les candidats des provinces)
  • L’immigration par la réunification familiale (nommée ci-après parrainage familial)

Le premier type, l’immigration économique, est reconnu comme une immigration indépendante en ce sens que les demandeurs faisant partie des catégories sous-jacentes à ce type d’immigration (catégorie fédérale des travailleurs qualifiés, catégorie de l’expérience canadienne, etc.) sont sélectionnés comme résidents permanents sur la base de leurs habiletés à devenir économiquement établis et autonomes au Canada. Ainsi, les catégories économiques (indépendantes) sont les plus communes étant donné qu’un demandeur peut soumettre une demande en tant que travailleur qualifié sur la simple base du bien fondé de sa situation sans pour autant avoir un membre de sa famille établi au Canada. Par ailleurs, lorsqu’un demandeur (dénommé « personne parrainée »)  désire immigrer au Canada sous la catégorie du parrainage familial, le proche parent ou membre de sa famille établi au Canada (dénommé le « répondant », allias le « parrain ») doit se porter garant de son bien-être financier et ce pour une période prédéterminée. C’est pour cette raison que ce type d’immigration est souvent désignée immigration parrainée (allias non-économique) par opposition à l’immigration indépendante (économique).

Il importe de noter que dans certaines circonstances, un service aux résidents permanents pourrait constituer une condition préalable au dépôt d’une demande de visa de résident permanent.

Il existe plusieurs avenues pour faire du Canada votre nouvelle terre d’accueil et nous pouvons, chez VisaPro.ca, vous assister à chaque étape du processus de demande. Les différentes catégories de visas de résident permanent offertes sont décrites ci-dessous.
 

  1. Catégorie fédérale des travailleurs qualifiés (alias Catégorie des travailleurs qualifiés avec destination vers n'importe quelle province/territoire excepté le Québec)

La catégorie fédérale des travailleurs qualifiés a pour objectif d’attirer les citoyens étrangers dont l’éducation et l’expérience de travail les aidera à devenir économiquement établis et autonomes au Canada en tant que résidents permanents. Le but principal visé par ce type d’immigration est d’attirer des individus dont l’éducation et les compétences feront en sorte qu’ils contribueront à leur tour à la croissance et au développement économique du Canada. La catégorie fédérale des travailleurs qualifiés est relativement complexe étant donné que les demandeurs potentiels sont sélectionnés en plusieurs étapes et évalués du point de vue de l’éligibilité selon plusieurs critères préétablis. Première étape, tous les demandeurs doivent rencontrer certaines exigences spécifiques en regard de la langue. Deuxième étape, tout demandeur doit démontrer soit qu’il a reçu une offre d’emploi valide et que l’emploi en question lui a été réservé (cheminement 1), soit qu’il possède au minimum 1 année d’expérience de travail bien spécifique (cheminement 2). Bien que l’approche de l’emploi réservé (cheminement 1) s’avère plus ou moins restrictive à cette étape du processus, l’expérience minimale d’une année devant avoir été acquise afin d’être considéré (cheminement 2) doit non seulement s’inscrire à l’intérieur d’un champ de compétence spécifié à l’intérieur de la Classification nationale des professions (CNP)✝ tel que les sciences de la gestion, les professions, les spécialités techniques et les métiers, mais en plus ces compétences et cette expertise doivent avoir été acquises dans le cadre de l’une des très rares professions appropriées telles qu’identifiées par le Gouvernement du Canada. Cette liste extrêmement restreinte de professions comprenant notamment les dentistes, les médecins spécialistes, etc. est régulièrement révisée sur la base des besoins changeants du marché du travail canadien.

Si ces exigences minimales sont rencontrées, alors la demande sera traitée en fonction des six facteurs de sélection établis dans la grille de pointage; cela constitue la troisième et dernière étape. Le système de pointage est basé sur les facteurs principaux suivants : l’éducation, la langue, l’expérience, l’âge, l’accès à un emploi réservé et l’adaptabilité. Les travailleurs qualifiés potentiels ayant rencontrés les exigences minimales peuvent ne pas recevoir suffisamment de points à cette étape cruciale du processus afin de se qualifier sous la catégorie fédérale des travailleurs qualifiés. La note de passage minimale varie régulièrement sur la base de différents facteurs. Finalement, lorsque les demandeurs sont parvenus à passer à travers les trois étapes décrites ci-dessus, ils doivent démontrer qu’ils possèdent les fonds nécessaires afin de subvenir à leurs besoins et à ceux des membres de leur famille une fois rendus au Canada. Les exigences liées à la santé et à la sécurité doivent également avoir été rencontrées avant qu’un visa de résident permanent puisse être délivré.

Vous avez déjà obtenu une promesse d’emploi de rêve de la part d’une grande compagnie de chemin de fer établie à Calgary et vous souhaitez vous y établir le plus tôt possible? Vous possédez une expérience significative dans la spécialité très recherchée de superviseur de forage pétrolier, vous rêvez de Terre-Neuve et de ses côtes époustouflantes et vous croyez pouvoir vous qualifier sous la catégorie fédérale des travailleurs qualifiés? Dans ce cas, vous avez besoin d’un visa de résident permanent sous la catégorie fédérale des travailleurs qualifiés et nous pouvons vous aider à en obtenir un rapidement afin d’immigrer dans les plus brefs délais. Veuillez consulter nos Critères d'admissibilité ci-dessous pour plus de détails.
 

  1. Travailleurs qualifiés sélectionnés par le Québec (alias/nommé ci-après Catégorie des travailleurs qualifiés du Québec)

Cette catégorie s’adresse à ceux qui désirent s’établir en tant que travailleurs qualifiés au Québec. L’Accord Canada-Québec est une entente, signée en 1991, qui précise que [la province du] Québec est l’unique responsable de la sélection des demandeurs destinés aux nombreuses villes et régions du Québec. Par ailleurs, la responsabilité du gouvernement fédéral dans le cadre de l’Accord Canada-Québec est d’évaluer l’admissibilité des demandeurs et de délivrer les visas de résident temporaire ou permanent. Dans le cadre de cet accord, Québec est libre d’établir ses propres exigences d’immigration et de sélectionner les immigrants qui seront en mesure de s’adapter adéquatement à la culture et au mode de vie québécois. Conséquemment, les individus désirant s’établir et travailler au Québec doivent d’abord avoir été sélectionnés par le Gouvernement du Québec et avoir obtenu un certificat de sélection du Québec (CSQ). Ce CSQ peut avoir été obtenu soit de la manière traditionnelle (selon une grille de pointage normalisée), soit dans le cadre du Programme de l’expérience québécoise (PEQ) si le demandeur en question a précédemment étudié ou travaillé au Québec. Une fois ce certificat délivré par les autorités provinciales en main, un demandeur peut par la suite remplir et soumettre une demande de résidence permanente. Cette demande sera finalement évaluée par les autorités fédérales de l’immigration du Gouvernement du Canada. Les candidats ainsi que les membres de leur famille doivent également passer un examen médical en plus de subir des vérifications de sécurité et d’antécédents judiciaires.

Votre langue maternelle est le français, vous avez travaillé comme technicien en génie civil à Montréal pour plus d’une année et maintenant que vous êtes tombé en amour avec la « Ville aux cent clochers », vous souhaitez vous y établir définitivement? Vous avez travaillé comme infirmière pendant près de 2 années avec un statut de résident temporaire et vous avez entendu parler des primes très alléchantes payées aux infirmières opérant au Nunavik où vous aimeriez justement vous établir? Dans ce cas, vous avez besoin d’un visa de résident permanent en tant que travailleur qualifié du Québec et nous pouvons vous aider à en obtenir un rapidement afin d’immigrer dans les plus brefs délais. Veuillez consulter nos Critères d'admissibilité ci-dessous pour plus de détails.
 

  1. Catégorie de l’expérience canadienne

La catégorie de l’expérience canadienne est conçue pour les individus possédant une expérience de travail récente acquise au Canada ou qui ont récemment été diplômés et qui ont travaillé au Canada. Les travailleurs étrangers temporaires ainsi que les étudiants étrangers temporaires ayant récemment été diplômés au Canada ont tous acquis une connaissance pratique de l’anglais ou du français et sont relativement familiers avec les mœurs de la société canadienne; ils démontrent très souvent qu’ils possèdent toutes les qualités requises afin d’effectuer une transition toute en douceur du statut de résident temporaire au statut de résident permanent.

Pour soumettre une demande de résidence permanente sous cette catégorie, toute personne doit choisir de s’établir à l’extérieur de [la province de] Québec et soit être un travailleur étranger temporaire possédant au moins 2 années d’expérience spécialisée à temps plein acquise au Canada, soit être un étudiant étranger ayant récemment été diplômé d’un établissement d’enseignement post-secondaire canadien possédant au moins une année d’expérience spécialisée à temps plein (ou l’équivalent) acquise au Canada. Le demandeur doit avoir acquis son expérience au Canada alors qu’il possédait toutes les autorisation de travail et d’études, et soumettre sa demande de résident permanent alors qu’il est toujours à l’emploi au Canada ou dans un délai d’une année après avoir quitté son emploi au Canada. Par conséquent, si un demandeur désire soumettre une demande de résidence permanente sous la catégorie de l’expérience canadienne, un permis d'études ou un permis de travail doit inévitablement avoir été obtenu assez récemment par le demandeur.

Lorsqu’un demandeur soumet une demande en tant que travailleur étranger temporaire, sa candidature sera évaluée essentiellement sur la base de son expérience de travail et de ses compétences linguistiques en français ou en anglais. Si un demandeur soumet plutôt une demande en tant que diplômé d’un établissement d’enseignement post-secondaire canadien possédant une expérience de travail canadienne, sa candidature sera évaluée essentiellement sur la base de son expérience de travail, de ses compétences linguistiques en français ou en anglais ainsi que de son éducation.

Vous travaillez présentement comme mineur en Abitibi-Témiscaminque et vous seriez intéressé à déménager dans l’ouest du pays afin de travailler dans une imposante mine d’uranium située en Saskatchewan? Vous avez étudié et travaillé à Edmonton depuis quelques années et le renouvellement continuel de votre permis de travail s’avère aussi dispendieux que fastidieux? Voici votre chance de faire du Canada votre terre d’accueil et de soumettre votre demande de résidence permanente sous la catégorie de l’expérience canadienne. Nous pouvons vous aider à obtenir votre statut de résident permanent rapidement; veuillez consulter nos Critères d'admissibilité ci-dessous pour plus de détails.
 

  1. Catégorie des gens d'affaires (investisseurs, entrepreneurs et travailleurs autonomes)

© La catégorie des gens d’affaires vise à faire la promotion du développement économique et de l’emploi en attirant des individus possédant des capitaux, un sens aigu des affaires et des compétences entrepreneuriales. Cette catégorie vise également à développer de nouvelles opportunités commerciales et à améliorer l’accès aux marchés étrangers émergents en accueillant des individus familiers avec ces marchés ainsi que leurs us et coutumes. Par ailleurs, cette catégorie a également été conçue afin de soutenir les objectifs économiques provinciaux et territoriaux.

Il existe trois classes (ou sous-catégories) de gens d’affaires immigrants : les investisseurs, les entrepreneurs et les travailleurs autonomes. Les critères que doit rencontrer un demandeur potentiel afin de se qualifier diffèrent d’une classe à l’autre. Une demande ne peut être soumise que pour une seule classe à la fois et une fois soumise, la demande ne peut être modifiée.

  1. Investisseurs

La classe des investisseurs vise à attirer des gens d’affaires expérimentés possédant des capitaux en quantité suffisante afin de leur permettre d’investir une somme de 800 000 $CA dans l’économie canadienne. L’investissement effectué contribuera au développement économique et à la création d’emplois dans les provinces concernées. Le Gouvernement du Canada s’engage à rembourser 100% de la somme initialement investie à l’investisseur, sans intérêts, 5 années après que ce dernier soit devenu résident permanent du Canada. Afin de se qualifier en tant qu’investisseur, tout individu doit d’abord rencontrer les exigences suivantes :

  • Démontrer qu’il possède de l’expérience en affaires
  • Posséder une valeur nette minimale de 1,6 million $CA obtenue de manière légale
  • Effectuer un investissement de 800 000 $CA
  1. Entrepreneurs

La classe des entrepreneurs vise à attirer des gens d’affaires expérimentés qui posséderont et géreront activement des entreprises au Canada, contribuant ainsi au développement économique et à la création d’emplois. Afin de se qualifier en tant qu’entrepreneur, tout individu doit d’abord rencontrer les exigences suivantes :

  • Démontrer qu’il possède de l’expérience en affaires
  • Posséder une valeur nette minimale de 300 000 $CA obtenue de manière légale
  • Respecter les conditions énoncées pour les entrepreneurs une fois arrivé au Canada
  1. Travailleurs autonomes

La classe des travailleurs autonomes vise à attirer des candidats qui ont l’intention et les habiletés pour devenir travailleurs autonomes au Canada. Afin de se qualifier en tant que travailleur autonome, tout individu doit d’abord soit :

  • Posséder une expérience pertinente qui contribuera de manière significative à la vie culturelle ou sportive du Canada, ou
  • Posséder une expérience en gestion agricole et avoir l’intention et la capacité d’acheter et d’exploiter une ferme au Canada

Pour les trois classes de gens d’affaires immigrants, si les exigences minimales sont rencontrées, alors la demande sera traitée en fonction des cinq facteurs de sélection suivants : l’expérience,  l’éducation, l’âge, la langue et l’adaptabilité. Les demandeurs ayant rencontrés les exigences minimales peuvent ne pas recevoir suffisamment de points à cette étape cruciale du processus afin de se qualifier sous la catégorie des gens d’affaires. La note de passage minimale varie régulièrement sur la base de différents facteurs. En outre, lorsque les demandeurs sont parvenus à passer à travers toutes les étapes, ils doivent démontrer qu’ils possèdent les fonds nécessaires afin de subvenir à leurs besoins et à ceux des membres de leur famille une fois rendus au Canada. Les exigences liées à la santé et à la sécurité doivent également avoir été rencontrées avant qu’un visa de résident permanent puisse être délivré. Finalement, il importe de noter que les individus désirant s’établir et travailler au Québec doivent d’abord avoir été sélectionnés par le Gouvernement du Québec et avoir obtenu un certificat de sélection du Québec (CSQ).

Vous êtes un célèbre et avant-gardiste réalisateur de cinéma et vous aimeriez vous établir et mettre sur pieds une école spécialisée en arts dramatiques/réalisation à Toronto? Vous êtes un prospère propriétaire et Directeur général d’une importante compagnie de logistique et vous aimeriez vous établir à Vancouver afin d’y ouvrir une succursale? Vous êtes parvenu à développer une florissante ferme d’élevage de chèvres dans votre pays d’origine et à produire un fromage de chèvre vieilli hautement primé et vous aimeriez faire l’acquisition de pâturages et vous établir au Nouveau-Brunswick? Dans ce cas, vous avez besoin d’un visa de résident permanent sous la catégorie des gens d’affaires et nous pouvons vous aider à en obtenir un rapidement afin d’immigrer dans les plus brefs délais. Veuillez consulter nos Critères d'admissibilité ci-dessous pour plus de détails.
 

  1. Candidats des provinces

La plupart des provinces et territoires du Canada ont une entente avec le Gouvernement du Canada leur permettant de désigner des immigrants désirant s’établir à l’intérieur de leurs frontières. Les provinces et territoires qui sont parties prenantes de cette entente sont les suivants : l’Alberta, la Colombie-Britannique, l’Île-du-Prince-Édouard, le Manitoba, le Nouveau-Brunswick, la Nouvelle-Écosse, l’Ontario, la Saskatchewan, Terre-Neuve-et-Labrador, les Territoires du Nord-Ouest, et le Yukon. Pour le reste de cette section, le mot « province » sera utilisé afin de référer autant aux provinces qu’aux territoires du Canada.

Si vous choisissez d’immigrer au Canada en tant que candidat d’une province, vous devez d’abord soumettre une demande à la province dans laquelle vous désirez vous établir et compléter sa procédure de désignation provinciale afin que le certificat de candidat d’une province requis vous soit délivré. Ceci dit, les autorités fédérales de l’immigration du Gouvernement du Canada continuent d’effectuer les vérifications de sécurité et médicales et maintiennent leur droit de prendre la décision finale en regard de toute demande. Les demandeurs doivent également démontrer qu’ils possèdent les fonds nécessaires afin de subvenir à leurs besoins et à ceux des membres de leur famille une fois rendus au Canada. En qualité de candidats des provinces, les demandeurs bénéficient d’un traitement de dossier plus rapide comparativement aux autres catégories de résident permanent.

Vous êtes un professeur de musique de niveau secondaire possédant d’excellentes aptitudes à l’enseignement, vous appréciez les grands et majestueux espaces et vous aimeriez vous établir dans un des centres urbains des Territoires du Nord-Ouest? Vous êtes un virologue expérimenté et vous aimeriez immigrer et travailler au Centre scientifique canadien de santé humaine et animale à Winnipeg, Manitoba? Dans ce cas, vous avez besoin d’un visa de résident permanent sous la catégorie des candidats des provinces et nous pouvons vous aider à en obtenir un rapidement afin d’immigrer dans les plus brefs délais. Veuillez consulter nos Critères d'admissibilité ci-dessous pour plus de détails.
 

  1. Catégorie de regroupement familial (alias Réunification familiale, et allias/nommé ci-après Parrainage familial)

© La réunification familiale constitue un objectif clé de la politique d’immigration du Canada. Ainsi, les citoyens canadiens de même que les résidents permanents demeurant au Canada, âgés de 18 ans ou plus, peuvent parrainer leurs proches parents et les membres de leur famille désirant devenir des résidents permanents du Canada.

Entre autres exigences, les citoyens canadiens et les résidents permanents (dénommés « répondants », allias « parrains ») doivent se porter garants du bien-être financier du proche parent ou du membre de leur famille désirant immigrer au Canada (le demandeur, aussi dénommé « personne parrainée ») ainsi que des personnes à charges l’accompagnant, et ce pour une période prédéterminée de trois à dix années, afin de leur permettre de s’établir convenablement au Canada. Le parrainage familial constitue donc un engagement significatif que nul ne doit prendre à la légère. Finalement, il importe de noter que les individus désirant s’établir et travailler au Québec doivent d’abord avoir été sélectionnés par le Gouvernement du Québec et avoir obtenu un certificat de sélection du Québec (CSQ).

Le type de demande de parrainage familial et la procédure de soumission de celle-ci diffèrent en fonction de la relation existant entre le répondant et le demandeur, et si le demandeur est à l’extérieur du Canada ou au Canada au moment de soumettre sa demande. La catégorie de parrainage familial distingue les groupes suivants :

  1. Conjoints :
    1. Époux (femme ou mari)
    2. Conjoint de fait
    3. Partenaire conjugal
  2. Enfant(s) à charge
  3. Parent(s) (père ou mère) ou grand(s)-parents(s)
  4. Frère, sœur, neveu, nièce, petit-fils ou petite-fille, reconnu orphelin, âgé de moins de 18 ans et qui n’est ni un époux ni un conjoint de fait (allias/nommé ci-après Parent mineur/orphelin)
  5. Autres membres de la famille (allias/nommé ci-après Parent restant choisi)
     
  1. Conjoints

La catégorie du parrainage familial - groupe des conjoints permet à un citoyen canadien ou un résident permanent du Canada de parrainer son conjoint afin de le faire venir au Canada dans un but de réunification familiale. Il permet notamment aux partenaires de sexe opposé ou de même sexe légalement mariés de rejoindre leur femme ou mari au Canada une fois le visa pour époux délivré. Il permet également aux partenaires de sexe opposé ou de même sexe ayant déjà vécu ensemble de s’établir au Canada une fois le visa pour conjoint de fait délivré. Finalement, il permet aux partenaires de sexe opposé ou de même sexe n’ayant jamais vécu ensemble de rejoindre leur partenaires canadien au Canada une fois le visa pour partenaire conjugal délivré.

  1. Époux (femme ou mari)

Afin d’être éligible pour parrainer son époux/épouse (de même sexe ou de sexe opposé) ainsi que ses enfants à charge afin qu’un statut de résident permanent leur soit octroyé, un répondant doit être un citoyen canadien ou un résident permanent demeurant au Canada et être âgé de 18 ans ou plus. La personne parrainée doit être légalement mariée à son répondant, dans le cadre d’un mariage de personnes de même sexe ou de sexe opposé, mariage qui doit être légalement valide et reconnu autant par la loi Canadienne que par la loi du pays où le mariage a été célébré. La personne parrainée et son répondant doivent également être en mesure de démontrer que leur union est authentique et perpétuelle, et qu’ils aspirent à demeurer ensemble une fois réunis au Canada. Le répondant est tenu de se porter garant du bien-être financier de son époux/épouse pour une période de 3 ans, ainsi que du bien-être financier de ses enfants à charge pour une période de 10 ans, afin que l’époux/épouse n’ait pas à demander d’aide sociale durant cette période. Les répondants ayant préalablement parrainé d’autres proches parents ou membres de leur famille pourraient devoir satisfaire à des exigences additionnelles afin de parrainer leur époux/épouse en vue de l’obtention du statut de résident permanent.

  1. Conjoint de fait

Afin d’être éligible pour parrainer son conjoint de fait (de même sexe ou de sexe opposé) ainsi que ses enfants à charge afin qu’un statut de résident permanent leur soit octroyé, un répondant doit être un citoyen canadien ou un résident permanent demeurant au Canada et être âgé de 18 ans ou plus. Afin d’être éligibles dans le sous-groupe des conjoints de fait, le répondant et la personne parrainée doivent être en mesure de prouver qu’ils ont demeuré ensemble dans le cadre d’une relation conjugale pendant au moins une année durant une période continue et ininterrompue de 12 mois. La personne parrainée et son répondant doivent également être en mesure de démontrer que leur union est authentique et perpétuelle, et qu’ils aspirent à demeurer ensemble une fois réunis au Canada. Le répondant est tenu de se porter garant du bien-être financier de son conjoint de fait pour une période de 3 ans, ainsi que du bien-être financier de ses enfants à charge pour une période de 10 ans, afin que le conjoint de fait n’ait pas à demander d’aide sociale durant cette période. Les répondants ayant préalablement parrainé d’autres proches parents ou membres de leur famille pourraient devoir satisfaire à des exigences additionnelles afin de parrainer leur conjoint de fait en vue de l’obtention du statut de résident permanent.

  1. Partenaire conjugal

Afin d’être éligible pour parrainer son partenaire conjugal (de même sexe ou de sexe opposé) ainsi que ses enfants à charge afin qu’un statut de résident permanent leur soit octroyé, un répondant doit être un citoyen canadien ou un résident permanent demeurant au Canada et être âgé de 18 ans ou plus. Les personnes parrainées qui ont maintenu une relation conjugale avec leur répondant/partenaire canadien pendant au moins une année, mais qui n’ont pas été en mesure de demeurer ensemble ou de se marier à cause de circonstances exceptionnelles hors de leur contrôle (par exemple : séparés par la guerre, persécutés ou empêchés par la loi), ont désormais l’opportunité de soumettre une demande de résidence permanente dans le cadre de ce sous-groupe du parrainage familial. La personne parrainée et son répondant devront être en mesure de démontrer que leur union est authentique et perpétuelle depuis au moins une année, et auront à démontrer qu’ils ont unis leurs affaires au plus haut d envisageable. De plus, le répondant et la personne parrainée devront démontrer avec preuves à l’appui que leur cohabitation n’a pas été permise pour des raisons totalement hors de leur contrôle. Le répondant est tenu de se porter garant du bien-être financier de son partenaire conjugal pour une période de 3 ans, ainsi que du bien-être financier de ses enfants à charge pour une période de 10 ans, afin que le partenaire n’ait pas à demander d’aide sociale durant cette période. Les répondants ayant préalablement parrainé d’autres proches parents ou membres de leur famille pourraient devoir satisfaire à des exigences additionnelles afin de parrainer leur conjoint de fait en vue de l’obtention du statut de résident permanent.

  1. Enfant(s) à charge

Afin d’être éligible pour parrainer ses enfants, biologiques ou adoptés, afin qu’un statut de résident permanent leur soit octroyé, un répondant doit être un citoyen canadien ou un résident permanent demeurant au Canada et être âgé de 18 ans ou plus. Le groupe des enfants à charge vise la réunification des enfants avec leurs parents au Canada, que ces derniers soient citoyens canadiens ou résidents permanents. Le/les répondants doivent être en mesure de démontrer que leurs enfants ne sont pas autonomes, mais plutôt à leur charge et/ou que les exigences multiples liées à l’adoption de ces enfants ont été rencontrées. Les répondants doivent par ailleurs faire la preuve que les enfants qu’ils prévoient parrainer sont toujours financièrement dépendants d’eux et, dans certains cas, toujours inscrits à des études à temps plein dans des établissements d’enseignement reconnus. Alternativement, les enfants parrainés doivent avoir été adoptés ou être présentement en processus d’adoption. Les répondants sont tenu de se porter garants du bien-être financier des enfants  parrainés et ce pour une période de 10 ans ou jusqu’à ce que chaque enfant ait atteint l’âge de 22 ans. Les répondants ayant préalablement parrainé d’autres proches parents ou membres de leur famille pourraient devoir satisfaire à des exigences additionnelles afin de parrainer leurs enfants à charge en vue de l’obtention du statut de résident permanent.

  1. Parent(s) (père ou mère) ou grand(s)-parents(s)

Afin d’être éligible pour parrainer ses parents (père ou mère) ou ses grands-parents ainsi que leurs enfants à charge afin qu’un statut de résident permanent leur soit octroyé, un répondant doit être un citoyen canadien ou un résident permanent demeurant au Canada et être âgé de 18 ans ou plus. Les personnes parrainées sont tenues de démontrer leur lien de parenté avec leur enfant, petit-fils ou petite-fille canadien. Le répondant est tenu de se porter garant du bien-être financier de ses parents ou grands-parents pour une période de 10 ans afin que ces derniers n’aient pas à demander d’aide sociale durant cette période. Les répondants ayant préalablement parrainé d’autres proches parents ou membres de leur famille pourraient devoir satisfaire à des exigences additionnelles afin de parrainer leurs parents ou grands-parents en vue de l’obtention du statut de résident permanent.

  1. Frère, sœur, neveu, nièce, petit-fils ou petite-fille, reconnu orphelin, âgé de moins de 18 ans et qui n’est ni un époux ni un conjoint de fait (allias/nommé ci-après Parent mineur/orphelin)

Ce groupe du parrainage familial est destiné aux citoyens canadiens et résidents permanents qui souhaitent faire venir au Canada un parent mineur/orphelin dans un but de réunification familiale. Afin d’être éligible pour parrainer son parent mineur/orphelin afin qu’un statut de résident permanent lui soit octroyé, un répondant doit être un citoyen canadien ou un résident permanent demeurant au Canada et être âgé de 18 ans ou plus. Par ailleurs, afin d’être éligible au parrainage familial, la personne parrainée doit être âgée de moins de 18 ans et être orpheline, et ne doit être ni mariée ni conjoint de fait. De plus, la personne parrainée est tenue de démontrer son lien de parenté avec son répondant canadien. Le répondant est tenu de se porter garant du bien-être financier de son parent mineur/orphelin pour une période de temps spécifique afin que ce dernier n’ait pas à demander d’aide sociale durant cette période. Les répondants ayant préalablement parrainé d’autres proches parents ou membres de leur famille pourraient devoir satisfaire à des exigences additionnelles afin de parrainer leur parent mineur/orphelin en vue de l’obtention du statut de résident permanent.

  1. Autres membres de la famille (allias/nommé ci-après Parent restant choisi)

Ce groupe du parrainage familial est destiné aux citoyens canadiens et résidents permanents n’ayant aucun conjoint ou membre de la famille vivant, citoyens canadiens/résidents permanents ou [citoyens] étrangers qui se qualifieraient dans l’un des 4 autres groupes du parrainage familiale, mais qui ont d’autres membres de la famille toujours en vie qu’ils désirent faire venir au Canada dans un but de réunification familiale. Dans certaines circonstances exceptionnelles, les citoyens canadiens et résidents permanents pourraient être autorisés à parrainer un seul de ces autres parents n’appartenant à aucun des 4 autres groupes du parrainage familiale et qui ne sont ni citoyens canadiens, ni résidents permanents. Afin d’être éligible pour parrainer un parent restant choisi afin qu’un statut de résident permanent lui soit attribué, un répondant doit être un citoyen canadien ou un résident permanent demeurant au Canada et être âgé de 18 ans ou plus. Par ailleurs, la personne parrainée est tenue de démontrer son lien de parenté avec son répondant canadien. Le répondant est tenu de se porter garant du bien-être financier de son parent restant choisi pour une période de temps spécifique afin que ce dernier n’ait pas à demander d’aide sociale durant cette période.

Vous avez immigré au Canada il y a une dizaine d’années avec votre conjoint et vos deux enfants; vos parents à l’étranger vous manquent et maintenant que vous êtes établis, vous aimeriez parrainer vos parents et les inviter à vivre avec vous à Saskatoon? Votre femme s’est d’abord rendue à Vancouver afin d’y effectuer un contrat et s’y est finalement installée; elle a par la suite obtenu son visa de résidence permanente et désire maintenant vous parrainer? Votre frère et son épouse sont décédés lors d’une terrible inondation et en tant qu’unique membre de sa famille vivant, vous aimeriez parrainer et accueillir votre nièce âgée de 13 ans, désormais orpheline? Dans ce cas, vous ou vos êtres chers avez besoin d’un visa de résident permanent sous la catégorie du parrainage familial et nous pouvons vous aider à bien saisir le processus et à en obtenir un rapidement. Veuillez consulter nos Critères d'admissibilité ci-dessous pour plus de détails.

 

  1. Critères d'admissibilité
     

© Tous les individus désirant entrer au Canada, en tant que résidents temporaires ou permanents, doivent rencontrer l’ensemble des exigences énoncées à l’intérieur de la Loi sur l’immigration et la protection des réfugiés et ses règlements. Les autorités canadiennes de l’immigration sont investies des droits et pouvoirs exclusifs leur permettant de prendre des décisions définitives sur n’importe quelle demande en se basant sur les critères d’admissibilité existants, notamment les facteurs de sécurité, criminalité et santé. Ces critères d’admissibilité sont applicables sans exception à tous les candidats qui désirent venir au Canada. Si un ou plusieurs des exemples suivants s’appliquent à votre situation, cela constituera un facteur d’inadmissibilité qui pourrait rendre irrecevable votre demande :

  • Statut médical inadmissible
  • Présence d’un dossier criminel ou éléments de preuve d’une menace à la sécurité nationale du Canada
  • Insuffisance de fonds afin de couvrir les frais de subsistance et/ou indisponibilité de fonds d’établissement adéquats 
  • Déclaration mensongère par omission (dissimulation) et/ou déformation des faits et/ou falsification de documents et/ou utilisation de documents falsifiés
  • Non-conformité en regard des directives reçues de la part de l’agent des visas/d’immigration
  • Changement dans la composition familiale et/ou l’état civil/matrimonial sans en notifier les autorités canadiennes de l’immigration en temps opportun

Évidemment, plusieurs critères d’admissibilité supplémentaires peuvent s’appliquer ou non selon le type de statut/document sollicité. En plus des critères d’admissibilité, les critères d’éligibilité spécifiques à chaque catégorie de résidents temporaire ou permanents doivent également être rencontrés. C’est pour cette raison qu’il s’avère indispensable de bien comprendre et maîtriser la Loi sur l’immigration et la protection des réfugiés et ses règlements afin de maximiser vos chances de réussite. VisaPro.ca, grâce à son expérience pointue dans le domaine et son équipe chevronnée, peut vous aider à faire la différence entre une demande couronnée de succès et un refus.

 

  1. Quelle est la prochaine étape

 

Une fois que vous avez identifié la catégorie de services‡ sous laquelle vous désirez soumettre votre demande, votre prochaine étape consiste à sélectionner un de nos Forfaits. L’approche personnalisée de VisaPro.ca vous permet de choisir entre 4 Forfaits à tarifs fixes; le tarif chargé variera en fonction de la combinaison de service professionnel et de Forfait que vous aurez effectuée..



N.B.Vous vous êtes égarés? Jetez-un coup d’œil à notre Carte du site et retrouvez votre chemin!
Déroutés par le jargon technique? Consultez notre Foire aux questions et recouvrez le sourire!

 

*La Charte canadienne des droits et libertés est disponible à l’adresse suivante : http://laws-lois.justice.gc.ca/fra/Charte/

✝ La classification nationale des professions (CNP) est la référence nationale sur les professions au Canada. Elle structure plus de 30 000 positions à l’intérieur de 520 profils de groupes professionnels, faisait ainsi du monde du travail un système cohérent et standardisé.

‡ Pour chaque catégorie de demandeur correspond un type bien spécifique de document officiel. VisaPro.ca offre une large gamme de services professionnels correspondant à chacune de ces catégories. Toutes les catégories de services de visa, d’immigration et de citoyenneté sont classées dans l’un de ces 5 programmes : Visas de résident temporaire, Services aux résidents temporaires, Visas de résident permanent, Services aux résidents permanents et Citoyenneté canadienne.



Dernière mise à jour : 2011-03-04







 

Kiosque à musique de Saskatoon en hiver (Dougall Photography © Dougall Photography; VisaPro.ca. Tous droits réservés.)
Kiosque à musique de Saskatoon en hiver
(Saskatoon Bandstand in Winter)
Photographe : Dougall Photography
© Dougall Photography; VisaPro.ca
Tous droits réservés.
Planche à neige à la station alpine de Kimberley (Gluns, David © Gluns, D; Tourism BC. O.P.: Tourism BC. Tous droits réservés.)
Planche à neige à la station
alpine de Kimberley
Photographe : Gluns, David
© Gluns, David; Tourism BC
Organisme partenaire : Tourism BC
Tous droits réservés.
Ours Grizzly (Douglas, Keith © Douglas, Keith; Tourism BC. Organisme partenaire : Tourism BC. Tous droits réservés.)
Ours Grizzly
(Grizzly Bear)
Photographe : Douglas, Keith
© Douglas, Keith; Tourism BC
Organisme partenaire : Tourism BC
Tous droits réservés.
Parc national Pacific Rim (Heinl, Russ © Heinl, Russ; Tourism BC. Organisme partenaire : Tourism BC. Tous droits réservés.)
Parc national Pacific Rim
(Pacific Rim National Park)
Photographe : Heinl, Russ
© Heinl, Russ; Tourism BC
Organisme partenaire : Tourism BC
Tous droits réservés.
Chef Tojo tenant un plateau de sushi au Tojo’s Restaurant de Vancouver (Ryan, Tom © Ryan, Tom; Tourism BC. Tous droits réservés)
Chef Tojo tenant un plateau de sushi
au Tojo’s Restaurant de Vancouver
Photographe : Ryan, Tom
© Ryan, Tom; Tourism BC
Organisme partenaire : Tourism BC
Tous droits réservés.
Danseur des Premières nations en costume traditionnel (Photographe: Inconnu © Tourism BC Thompson Okanagan Tous droits réservés)
Danseur des Premières nations
en costume traditionnel
Photographe : Inconnu © Tourism BC
Source : Thompson Okanagan Tourism
Organisme partenaire : Tourism BC
Tous droits réservés.
Voguer (Naga, M. © Naga, M.; Tourism BC. Organisme partenaire : Tourism BC. Tous droits réservés.)
Voguer
(Sailing)
Photographe : Naga, M.
© Naga, M.; Tourism BC
Organisme partenaire : Tourism BC
Tous droits réservés.
La fête des Neiges de Montréal (Pichette, André © Parc Jean-Drapeau; Pichette, André OP: Tourisme Montréal Tous droits réservés)

La fête des Neiges de Montréal
Photographe : Pichette, André
© Parc Jean-Drapeau; Pichette, André
Organisme partenaire : Tourisme Montréal
Tous droits réservés.
Bonhomme & Défilé (Photographe : Inconnu © Carnaval de Québec. Organisme partenaire : Carnaval de Québec. Tous droits réservés.)

Bonhomme & Défilé
Photographe : Inconnu
© Carnaval de Québec
Organisme partenaire : Carnaval de Québec
Tous droits réservés.
Homme des Premières nations portant une coiffe traditionnelle (Photographe Inconnu © Partner. Th. Okanagan Tous droits réservés)
Homme des Premières nations
portant une coiffe traditionnelle
Photographe : Inconnu © Partenaire
Source : Thompson Okanagan Tourism
Organisme partenaire : Tourism BC
Tous droits réservés.
Festival International de Jazz de Montréal (Leblanc, Jean-François © FIJM. Partenaire : Tourisme Montréal. Tous droits réservés)
Festival International de Jazz de Montréal
Photographe : Leblanc, Jean-François
© FIJM; Leblanc, Jean-François
Organisme partenaire : Tourisme Montréal
Tous droits réservés.
La basilique Notre-Dame (Leconte, Marie © Leconte, Marie. Source: www.vieux.montreal.qc.ca. Tous droits réservés.)

La basilique Notre-Dame
Photographe : Leconte, Marie
© Leconte, Marie
Source : www.vieux.montreal.qc.ca
Tous droits réservés.
Divers/Cité, Festival de la fierté gaie et lesbienne (Leblanc, J-F © Tourisme Québec OP: Tourisme Montréal Tous droits réservés)
Divers/Cité, Festival de la
fierté gaie et lesbienne
Photographe : Leblanc, Jean-François
© Tourisme Québec; Leblanc, J-F
Organisme partenaire : Tourisme Montréal
Tous droits réservés.
Promenade en traîneau à chiens au parc Jean-Drapeau (Larose, Sébastien © Parc Jean-Drapeau; Larose, S. Tourisme Montréal T.d.r.)
Promenade en traîneau à chiens
au parc Jean-Drapeau
Photographe : Larose, Sébastien
© Parc Jean-Drapeau; Larose, Sébastien
Organisme partenaire : Tourisme Montréal
Tous droits réservés.
Bonhomme & Palais (Photographe : Inconnu © Carnaval de Québec. Organisme partenaire : Carnaval de Québec. Tous droits réservés.)
Bonhomme & Palais
Photographe : Inconnu
© Carnaval de Québec
Organisme partenaire : Carnaval de Québec
Tous droits réservés.
Maison du Vieux-Québec (Hillebrand, Stefan © Hillebrand, Stefan; VisaPro.ca Certains droits réservés) (Licence Creative Commons)
Maison du Vieux-Québec
(House in Vieux Quebec)
Photographe : Hillebrand, Stefan
© Hillebrand, Stefan; VisaPro.ca
Certains droits réservés.
(Licence Creative Commons)
Chef ajoutant la sauce avec précision Photographe : EugeneEL © EugeneEL; VisaPro.ca Tous droits réservés.
Chef ajoutant la sauce avec précision
(Chef Add Sause with Accuracy)
Photographe : EugeneEL
© EugeneEL; VisaPro.ca
Tous droits réservés.
Monde polaire au Biodôme de Montréal (O'Neill, Sean © Biodôme de Montréal; O'Neill, Sean Tourisme Montréal Tous droits réservés)
Monde polaire au Biodôme de Montréal
Photographe : O'Neill, Sean
© Biodôme de Montréal; O'Neill, Sean
Organisme partenaire : Tourisme Montréal
Tous droits réservés.
Totem (Scheffler © Scheffler; Tourism BC. Organisme partenaire : Tourism BC. Tous droits réservés.)
Totem
(Totem Pole)
Photographe : Scheffler
© Scheffler; Tourism BC
Organisme partenaire : Tourism BC
Tous droits réservés.
MONTRÉAL COMPLÈTEMENT CiRQUE (Photographe : Inconnu © TOHU. Organisme partenaire : Tourisme Montréal. Tous droits réservés.)
MONTRÉAL COMPLÈTEMENT CiRQUE
Photographe : Inconnu
© TOHU
Organisme partenaire : Tourisme Montréal
Tous droits réservés.
Montages et arbres en hiver dans le Parc National de Kootenay (Photographe Inconnu © Tourism BC Tourism BC Tous droits réservés)
Montages et arbres en hiver dans
le Parc National de Kootenay
Photographe : Inconnu
© Tourism BC
Organisme partenaire : Tourism BC
Tous droits réservés.
Le dôme du Marché Bonsecours (le photographe masqué © le photographe masqué. So: www.vieux.montreal.qc.ca Tous droits réservés.)

Le dôme du Marché Bonsecours
Photographe : le photographe masqué
© le photographe masqué
Source : www.vieux.montreal.qc.ca
Tous droits réservés.
Célébrations du Festival Light fireworks dans la Baie des anglais, Vancouver (King, Joseph S © King, Joseph S; Tourism BC. Tdr.)
Célébrations du Festival Light fireworks
dans la Baie des anglais, Vancouver
Photographe : King, Joseph S
© King, Joseph S; Tourism BC
Organisme partenaire : Tourism BC
Tous droits réservés.
Basilique Notre-Dame de Montréal (Poulin, Stéphan © Poulin, S.; Tourisme Montréal. OP: Tourisme Montréal. Tous droits réservés.)

Basilique Notre-Dame de Montréal
Photographe : Poulin, Stéphan
© Poulin, Stéphan; Tourisme Montréal
Organisme partenaire : Tourisme Montréal
Tous droits réservés.
Architecture de Montréal (St-Jacques, Pierre © Commission canadienne du tourisme; St-Jacques, Pierre OP: Tourisme Montréal Tdr.)
Architecture de Montréal
Photographe : St-Jacques, Pierre
© Commission canadienne du tourisme;
St-Jacques, Pierre
Organisme partenaire : Tourisme Montréal
Tous droits réservés.
Bonhomme & Neige Photographe : Inconnu © Carnaval de Québec. Organisme partenaire : Carnaval de Québec. Tous droits réservés.)

Bonhomme & Neige
Photographe : Inconnu
© Carnaval de Québec
Organisme partenaire : Carnaval de Québec
Tous droits réservés.
Avant de creuser (Jones, David © Jones, David; VisaPro.ca. Tous droits réservés.)

Avant de creuser
(Before the Dig)
Photographe : Jones, David
© Jones, David; VisaPro.ca
Tous droits réservés.
Point de repère du Rocher Percé, Québec, Canada (Lautenbacher, Marc © Lautenbacher, Marc; VisaPro.ca. Tous droits réservés.)
Point de repère du Rocher Percé,
Québec, Canada
(Landmark of Rocher Percé, Quebec, Canada)
Photographe : Lautenbacher, Marc
© Lautenbacher, Marc; VisaPro.ca
Tous droits réservés.
Tulipes jaunes devant le Stade olympique (Bélanger, Natalie-Claude © Bélanger, Natalie-Claude; VisaPro.ca. Tous droits réservés)
Tulipes jaunes devant le Stade
olympique
(Yellow tulips with the Olympic stadium)
Photographe : Bélanger, Natalie-Claude
© Bélanger, Natalie-Claude; VisaPro.ca
Tous droits réservés.
Chute d’eau et roches moussues (Holden, Wendy © Holden, Wendy; VisaPro.ca. Tous droits réservés.)

Chute d’eau et roches moussues
(Waterfall and Mossy Rocks)
Photographe : Holden, Wendy
© Holden, Wendy; VisaPro.ca
Tous droits réservés.
Homard préparé (Polischuk, Yulia © Polischuk, Yulia; VisaPro.ca. Tous droits réservés.)

Homard préparé
(Prepared lobster)
Photographe : Polischuk, Yulia
© Polischuk, Yulia; VisaPro.ca
Tous droits réservés.
Complexe Sky (Poulin, Stéphan © Poulin, S.; Tourisme Montréal. Organisme partenaire : Tourisme Montréal. Tous droits réservés.)

Complexe Sky
Photographe : Poulin, Stéphan
© Poulin, Stéphan; Tourisme Montréal
Organisme partenaire : Tourisme Montréal
Tous droits réservés.
Tournesols du Manitoba (Milosevic, Stan © Milosevic, Stan. Tous droits réservés.)

Tournesols du Manitoba
(Manitoba Sunflowers)
Photographe : Milosevic, Stan
© Milosevic, Stan
Tous droits réservés.
Arbres couverts de mousse dans le Parc provincial de Carmanah Walbran (Bergeron, JF © Bergeron, JF; Tourism BC. T.d.r.)
Arbres couverts de mousse dans le
Parc provincial de Carmanah Walbran
Photographe : Bergeron, JF
© Bergeron, JF; Tourism BC
Organisme partenaire : Tourism BC
Tous droits réservés.
Traditionnel sapin de Noël de la Place Ville Marie (Poulin, Stéphan © Poulin, Stéphan; Tourisme Montréal. Tous droits réservés.)
Traditionnel sapin de Noël de la Place Ville Marie
Photographe : Poulin, Stéphan
© Poulin, Stéphan; Tourisme Montréal
Organisme partenaire : Tourisme Montréal
Tous droits réservés.
Gimli le Viking (Milosevic, Stan © Milosevic, Stan. Tous droits réservés.)

Gimli le Viking
(Gimli Viking)
Photographe : Milosevic, Stan
© Milosevic, Stan
Tous droits réservés.